Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Syndicat CGT AUTO INERGY DIVISION Groupe Plastic Omnium

COP23 : Honda fournit deux navettes hydrogène

Deux Honda Clarity Fuel Cell servent de navette pour la COP23 à Bonn en Allemagne. Une façon de mettre en lumière la technologie hydrogène.

 
COP23 Honda Clarity Fuel Cell
Honda Clarity Fuel Cell

La COP23, conférence annuelle de l’ONU sur les changements climatiques, 23e du nom donc, s’est ouverte à Bonn le 6 novembre dernier. Et l’hydrogène, comme source d’énergie, est au cœur des débats pour un futur décarboné dans les transports. Durant deux semaines, voitures et bus alimentés à l’hydrogène seront mis à disposition des visiteurs pour assurer les déplacements entre les différents sites de réunion et de conférences.

C’est, pour Honda et son vice-président Seiji Kuraishi, l’occasion de renforcer un engagement dans la pile à combustible à hydrogène avec la mise à disposition de deux navettes, en l’occurrence des Clarity Fuel Cell (voir l’article). Mais aussi de participer, en tant que membre fondateur, à la deuxième réunion annuelle du Conseil de l’hydrogène.

15 millions de véhicules à hydrogène en 2030

Créé à Davos en janvier dernier, ce Conseil est une initiative mondiale de 18 patrons de l’industrie, des transports et de l’énergie pour définir une vision commune sur la transition énergétique et l’hydrogène. Une première étude de ce Conseil prévoit d’ailleurs plus de 15 millions de voitures à hydrogène sur les routes en 2030 (voir le document).

Membres du Conseil de l’hydrogène : Air Liquide, Alstom, Anglo American, Audi, BMW, Daimler, Engie, General Motors, Honda, Hyundai, Iwatani, Kawasaki, Plastic Omnium, Royal Dutch Shell, Statoil, The Linde Group, Total et Toyota.

COP23 : Honda fournit deux navettes hydrogène et deuxième réunion annuelle du Conseil de l’hydrogène....
13 novembre 2017

Laurent Burelle, PDG de Plastic Omnium, participe au forum annuel des membres de l’Hydrogen Council

 

L’Hydrogen Council présente l’hydrogène comme un pilier majeur de la transition énergétique.

L’Hydrogène, une nouvelle énergie pour le monde automobile

A l’occasion de la COP 23, les 18 membres de la l’Hydrogen Council (Conseil de l’Hydrogène) dévoilent les premières conclusions de l’étude portant sur le rôle mondial de l’hydrogène à l’horizon 2050. Selon cette étude, réalisée avec le soutien de McKinsey, l’hydrogène pourrait alimenter 10 à 15 millions de voitures dès 2030.

"Hydrogen Scaling up“

Cette étude (“la montée en puissance de l’hydrogène”) présente une feuille de route complète sur le déploiement de l’hydrogène, et sur ses possibilités dans le cadre de la transition énergétique, où l’hydrogène pourrait représenter un cinquième de l’énergie totale en 2050.

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Combien de gens : 156 + 93 Salariés AUTO INERGY DIVISION LavaL ( Groupe Plastic Omnium ).

Les licenciements

des salariés d’Inergy étaient-ils justifiés ?

 

France Bleu Mayenne : Décision des Prudhommes de LAVAL pour les Ex-Salariés d' Inergy , Commentaires de l'Avocat ...... Journal France Bleu Mayenne 7H00 FB Mayenne le journal du vendredi 20 janvier 2017 vendredi 20 janvier 2017 07:00 durée : 00:07:50 - Journal France Bleu Mayenne - Toute l'actualité en Mayenne présentée par la rédaction de France Bleu Mayenne Fichiers média 14818-20.01.2017-ITEMA_21203414-0.mp3 France Bleu Mayenne : Décision des Prudhommes de LAVAL pour les Ex-Salariés d' Inergy , Commentaires de l'Avocat ......

Les Blogs CGT AUTO INERGY DIVISION

Blog SYNDICAT CGT AUTO INERGY DIVISION GROUPE PLASTIC OMNIUM

Blog CGT AUTO INERGY DIVISION

Blog CGT CHSCT AUTO INERGY DIVISION

Blog CGT CE AUTO INERGY DIVISION LavaL

Combien de gens : 156 + 93 Salariés AUTO INERGY DIVISION LavaL ( Groupe Plastic Omnium ). Combien de gens : 156 + 93 Salariés AUTO INERGY DIVISION LavaL ( Groupe Plastic Omnium ). Combien de gens : 156 + 93 Salariés AUTO INERGY DIVISION LavaL ( Groupe Plastic Omnium ).
Combien de gens : 156 + 93 Salariés AUTO INERGY DIVISION LavaL ( Groupe Plastic Omnium ). Combien de gens : 156 + 93 Salariés AUTO INERGY DIVISION LavaL ( Groupe Plastic Omnium ). Combien de gens : 156 + 93 Salariés AUTO INERGY DIVISION LavaL ( Groupe Plastic Omnium ).
Combien de gens : 156 + 93 Salariés AUTO INERGY DIVISION LavaL ( Groupe Plastic Omnium ). Combien de gens : 156 + 93 Salariés AUTO INERGY DIVISION LavaL ( Groupe Plastic Omnium ). Combien de gens : 156 + 93 Salariés AUTO INERGY DIVISION LavaL ( Groupe Plastic Omnium ).

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

L'Actu....de BAR

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Roule, roule, grande roue !
Roule, roule, grande roue !

Le Blog CGT

AUTO INERGY DIVISION

(GROUPE PLASTIC OMNIUM)

Blog SYNDICAT CGT AUTO INERGY DIVISION

GROUPE PLASTIC OMNIUM

http://cgtinergygroupeplasticomnium.over-blog.com/

                                                 

CGT AUTO INERGY

Sur « Facebook et Twitter »

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Le Dessin du jour
Le Dessin du jour

Le Blog CGT

AUTO INERGY DIVISION

(GROUPE PLASTIC OMNIUM)

Blog SYNDICAT CGT AUTO INERGY DIVISION

GROUPE PLASTIC OMNIUM

http://cgtinergygroupeplasticomnium.over-blog.com/

 

CGT AUTO INERGY

Sur « Facebook et Twitter »

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Journalisme et polémique : et l’info dans tout ça ?

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

TOUS ENSEMBLE......

Les licenciements

des salariés d’Inergy LavaL

(Groupe Plastic Omnium)

étaient-ils justifiés ?

 

France Bleu Mayenne : Décision des Prudhommes de LAVAL pour les Ex-Salariés d' Inergy , Commentaires de l'Avocat ...... Journal France Bleu Mayenne 7H00 FB Mayenne le journal du vendredi 20 janvier 2017 vendredi 20 janvier 2017 07:00 durée : 00:07:50 - Journal France Bleu Mayenne - Toute l'actualité en Mayenne présentée par la rédaction de France Bleu Mayenne Fichiers média 14818-20.01.2017-ITEMA_21203414-0.mp3

TOUS ENSEMBLE......TOUS ENSEMBLE......TOUS ENSEMBLE......

Le Blog CGT

AUTO INERGY DIVISION

(GROUPE PLASTIC OMNIUM)

Blog SYNDICAT CGT AUTO INERGY DIVISION

GROUPE PLASTIC OMNIUM

http://cgtinergygroupeplasticomnium.over-blog.com/

 

CGT AUTO INERGY

Sur « Facebook et Twitter »

TOUS ENSEMBLE......
TOUS ENSEMBLE......
TOUS ENSEMBLE......
TOUS ENSEMBLE......
TOUS ENSEMBLE......
TOUS ENSEMBLE......
TOUS ENSEMBLE......
TOUS ENSEMBLE......
TOUS ENSEMBLE......
TOUS ENSEMBLE......
TOUS ENSEMBLE......
TOUS ENSEMBLE......
TOUS ENSEMBLE......
TOUS ENSEMBLE......
TOUS ENSEMBLE......
TOUS ENSEMBLE......
TOUS ENSEMBLE......
TOUS ENSEMBLE......
TOUS ENSEMBLE......
TOUS ENSEMBLE......

Voir les commentaires

Liberté de la presse L’information, un délit dans la « patrie des droits de l’homme » ?

Liberté de la presse

L’information, un délit dans la « patrie des droits de l’homme » ?

La CGT-spectacle, la CGT-culture, la Filpac-CGT et le SNJ-CGT ont produit un communiqué commun suite à la plainte inacceptable déposée par la ministre de la Culture après les révélation du Monde le 13 Novembre dernier. Nous vous en reproduisons le contenu ci-dessous.

© Rebecca Barray / Flickr

La ministre de la Culture a annoncé dans un communiqué qu’elle avait l’intention de porter plainte contre X suite aux révélations du Monde le 13 novembre sur les pistes de réformes de l’audiovisuel public dans le cadre des travaux du Comité d’action publique (CAP) 2022. Selon la ministre, qui s’est déclarée « stupéfaite », « il s’agit de documents contenant des pistes de travail, non validés [...] qui n’avaient pas vocation à être rendus publics ». La stupéfaction de madame Nyssen est en tout cas tardive puisque Le Monde publiait dès le 10 novembre un premier article sur les dangers du même rapport pour le spectacle vivant à partir du document issu des travaux du ministère. Le quotidien a d’ailleurs poursuivi son enquête journalistique le 15 novembre avec un troisième article sur les musées, le spectacle vivant, et les archives, toujours à partir des mêmes travaux.

La réaction de la ministre de la Culture est à la hauteur des 31 pages d’un document dont l’objectif « est de repenser en profondeur la politique culturelle et l’audiovisuel public » : sidérante et scandaleuse. Afin d’essayer de limiter les dégâts, madame Nyssen a déclaré devant la représentation nationale que « la plainte ne vise pas les médias. [...] Je n’attaque pas la presse ». Mais elle semble ignorer que la protection des sources des journalistes est garantie en Europe par l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme. Et que cet article a fait l’objet d’une jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme qui définit la protection des sources des journalistes comme une « condition essentielle au libre exercice du journalisme et au respect du droit du public d’être informé des questions d’intérêt général ».
Elle semble également avoir perdu la mémoire depuis son intervention lors du dîner des professionnels de la presse, à l’occasion de la Fête de l’Humanité. Elle y déclarait : « Je souhaite que l’on poursuive la réflexion lancée pat la récente loi Bloche, pour renforcer la protection du secret de leurs sources. Et nous somme là, évidemment, pour assurer la protection de leur personne : en France — je n’ai pas besoin de le dire (!) — et à l’étranger. »

Ce n’est pas la première fois...
Le pouvoir issu des élections du printemps a décidément un problème avec la liberté de la presse. Après la ministre du Travail, qui avait déposé plainte en juin pour « vol, violation du secret professionnel et recel » suite aux révélations de Libération sur la réforme du Code du travail, puis le président de la République qui, en août, avait attaqué en justice (avant de se rétracter) un photographe de presse pour « harcèlement et tentative d’atteinte à la vie privée », c’est donc autour de la ministre de la Culture de porter atteinte à l’un des principes essentiels de notre démocratie.

La CGT-spectacle, la CGT-culture, la Filpac-CGT et le SNJ-CGT s’inquiètent des dérives constatées ces derniers mois et appellent le gouvernement à respecter la liberté de l’information et des journalistes à exercer pleinement leur profession. Ils demandent à madame Nyssen de renoncer à porter plainte. Les agents du ministère de la Culture n’ont pas besoin d’une chasse aux sorcières mais de moyens supplémentaires pour assurer correctement leurs missions. Ce sont des citoyens comme les autres.

Des pratiques qui confinent à la répression
Envoyée par le journal Suisse Le Temps pour effectuer un reportage sur les nouvelles routes empruntées par les migrants, une journaliste a été convoquée puis interrogée, pendant deux heures à la gendarmerie de Briançon. Dans un contexte de forte mobilisation des forces de l’ordre pour refouler les migrants dans cette région, sa qualité de journaliste en mission n’a jamais été entendue par les autorités, qui l’ont immédiatement considérée comme suspecte. Elle a ainsi subi des tentatives d’intimidation de la pat des gendarmes et du procureur, qui l’ont mise en cause alors qu’elle ne faisait qu’exercer sa profession. C’est intolérable.

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Intérim : Hausse dramatique des accidents mortels au travail

Intérim

Hausse dramatique des accidents mortels au travail

vendredi 17 novembre 2017

Le syndicat CGT-Intérim vient de publier un article sur les accidents mortels du travail chez les travailleurs intérimaires.

Le constat est dramatique. Le manque de formation, le turn-over qui empêche la transmission de compétences, l’absence ou le manque de suivi médical par la médecine du travail et la quasi-absence de formation à la sécurité sont autant de facteurs qui doublent les risques d’accident du travail pour les intérimaires. Les sociétés utilisatrices, quant à elles, se défaussent de leurs responsabilités, mettant les intérimaires en danger permanent.

Citant les statistiques de la Sécurité sociale, le syndicat CGT-Intérim indique que « l’intérim et le BTP sont les secteurs les plus accidentogènes. Dans l’intérim, l’année 2016 a été une année noire : 39 tués sur le lieu de travail, 41 477 accidents graves. Dans le BTP, il y a un mort tous les deux jours. Un accident grave toutes les trois minutes. Ces données ne comprennent pas le chiffre noir des accidents non déclarés, et ne tiennent pas compte des milliers de salariés intérimaires invisibles qui meurent tous les jours suite à une maladie professionnelle. »

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Mobilisation du 16 novembre Nous ne céderons pas sur nos droits

Mobilisation du 16 novembre

Nous ne céderons pas sur nos droits

Aujourd’hui, 16 novembre, ce sont encore des dizaines de milliers de salariés mais aussi privés d’emploi, retraités, jeunes qui ont confirmé qu’ils ne céderont pas sur leurs droits.

En articulant Assemblées générales, débrayages, participations dans les manifestations et rassemblements, les mobilisations ne faiblissent pas.

Contre les ordonnances « Macron », les propositions de la CGT autour du plein emploi, d’un nouveau statut du travail salarié, de la sécurité sociale professionnelle, des revalorisations des salaires, retraites et pensions, la réduction du temps de travail pour travailler moins, mieux et tous, continuent à être mises en débat.

Les revendications qui en découlent s’opposent frontalement aux politiques gouvernementales visant à toujours donner plus à ceux qui ont déjà beaucoup et à augmenter de manière drastique pauvreté et précarité.

Avec la présentation de la réforme de la formation professionnelle hier par le gouvernement annonçant notamment la volonté de supprimer le CIF, Macron démontre une nouvelle fois que c’est à tous les conquis sociaux qu’il souhaite s’attaquer.

La CGT, et ses syndicats, appellent les salariés à s’organiser massivement pour agir et ne plus subir !

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Hébergé par Overblog