Entre le 21 janvier et le 4 février, il a inventé le concept des faits alternatifs, a vu la marche des femmes, nommé un juge ultraconservateur à la Cour suprême et signé de nombreux décrets, dont celui interdisant l’entrée aux États-Unis des ressortissants de sept pays musulmans. Ces événements, dont chacun a créé la polémique jusqu’au niveau international, ne sont qu’une petite partie des actions entreprises par Donald Trump depuis sa prise de fonction le 20 janvier.

Ces deux semaines “étaient un sprint”, constate la National Public Radio américaine, qui propose une assistance à l’Américain fatigué de son président.

Si le rythme soutenu, l’évolution d’heure en heure des décrets, des informations, des polémiques et autres vous ont épuisé, vous n’êtes pas le seul. Si vous trouvez difficile de vous rappeler tout ce qui s’est produit, nous sommes là pour ça.”

Et le site de publier un protocole de tous les événements survenus à la Maison-Blanche ces dernières deux semaines. Difficile de parler d’autre chose, comme se dit le cartooniste exténué dans le dessin de Tjeerd ?