On peut tricher avec les électeurs, mais pas avec les mathématiques. Marine Le Pen a toujours les chiffres contre elle, que ce soit pour son programme monétaire absurde ou sa victoire à la présidentielle.”