Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syndicat CGT AUTO INERGY DIVISION Groupe Plastic Omnium

TRITH-SAINT-LÉGER

Les retraités lésés de l’usine PSA invités à une réunion de la CGT, jeudi matin

Les usines PSA de Trith-Saint-Léger et Sevelnord d’Hordain (notre photo) sont concernées. PHOTO ARCHIVES PHILIPPE PAUCHET

Visiblement, on ne parle pas du tout de la même chose. Côté direction de PSA, «  il s’agit d’un cas individuel  », monté en épingle par La Voix du Nord, accusée d’avoir rédigé un article «  sans vérification préalable de l’information  » (1). Côté CGT, «  plus de cent retraités sont concernés, rien qu’à PSA  », compte le secrétaire général de l’USTM-CGT Ludovic Bouvier.

Le lièvre avait été levé par Jean-Marie Porquet. Retraité de la SMAN, ancien secrétaire général de la CGT, le président de la section des retraités de PSA s’est aperçu qu’il lui manquait les 5 % de majoration sur l’ancienneté. Les retraités concernés sont ceux qui ont travaillé vingt ans avant fin décembre 1998, écrivions-nous dans notre article du 13 mars.

Une régularisation de 582 euros

Jean-Marie Porquet a touché 582 euros, après régularisation. S’ils sont des centaines dans le même cas, «  ça va se chiffrer autrement, estime Ludovic Bouvier. Ce qui n’était qu’une anomalie devient un problème à grande échelle. On a mis le doigt sur quelque chose de plus important que l’on pensait  ». Les retraités des usines PSA de Trith-Saint-Léger et Sevelnord d’Hordain sont concernés.

Les anciens ouvriers d’autres usines pourraient être impliqués : «  Cela découle d’un accord interprofessionnel, rappelle Ludovic Bouvier. Les plus vieux retraités de plusieurs entreprises sont en train de regarder ça de près. Pour jeudi, on a pris la plus grande salle, qui peut accueillir 500 personnes, celle de L’Imaginaire à Douchy-les-Mines. À l’usine PSA de Sochaux, ils ont eux aussi trouvé des retraités dans le même cas de figure.  » Heureusement qu’il ne s’agit que «  d’un cas individuel  », sinon c’est le Zénith qu’il aurait fallu louer…

1. Au lieu de nous appeler ou de répondre à nos questions, la direction de PSA a très élégamment placardé un communiqué dans ses deux usines, dans lequel il est écrit : « Nous ne savons pas pourquoi cet article a été relayé dans la presse sans vérification préalable de l’information. » Il semble plus facile, à PSA, de taper sur la presse que de répondre aux journalistes…

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

commentaires

Hébergé par Overblog