Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syndicat CGT AUTO INERGY DIVISION Groupe Plastic Omnium

Que vienne le printemps !

industrie

Après avoir tenu des assises de l'Industrie, le 22 février dernier, la CGT s'est mobilisée ce 21 mars pour une réindustrialisation de la France. En jeu des emplois, des projets de développement , mais aussi des services publics indispensables à la croissance.

Que vienne le printemps !
 
 

Si on parle beaucoup d’emplois dans cette campagne présidentielle, on aimerait qu’il s’agisse d’emplois industriels et non d’emplois fictifs. Il fallait au moins cette journée de mobilisation à l’initiative de la CGT pour que l’on revienne aux questions essentielles. Alors que l’industrie ne pèse plus que 10 % du PIB de notre pays, la question du déclin industriel est sous estimée et quand elle est abordée, c’est sur le ton des jérémiades patronales sur le coût du travail.

Cette journée, préparée en amont par les assises de l’industrie le 22 février, a permis de mettre en avant des projets alternatifs, que ce soit contre les fermetures d’entreprises et de services, pour la ré-industrialisation ou pour la réappropriation collective des moyens de production, élaborés avec les salariés et leurs syndicats CGT.

Dans les quelques 80 cortèges et rassemblements, les syndicats ont voulu articuler enjeux économiques, sociaux et environnementaux, besoins de services publics. « Ces initiatives font la démonstration que les salariés, à l’appel de la CGT, sont déterminés à mener les luttes au niveau des enjeux, à travailler aux convergences revendicatives, à remettre au cœur des débats les revendications et propositions de la CGT, en termes d’emplois, de potentiel industriel, de service public, de réduction du temps de travail, de salaires et de sécurité sociale professionnelle dans le cadre d’un nouveau statut du travail salarié » s’est félicitée la CGT dans un communiqué.

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Hébergé par Overblog