Ce 14 juillet, à Nice, rapporte La Repubblica, “il y aura aussi le président Emmanuel Macron”, qui viendra rendre hommage aux victimes de l’attentat survenu l’an dernier sur la Promenade des Anglais.

Et le soir, pour la première fois, il n’y aura aucun feu d’artifice.”

Un an plus tôt, rappelle le journal, un camion avait foncé sur la foule rassemblée à l’occasion de la fête nationale, faisant 86 morts et 450 blessés. À son bord, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, un Tunisien de 31 ans qui sera abattu par la police.

Naturellement, ajoute La Repubblica, cette année, “Nice sera blindée, avec d’importantes mesures de sécurité, à commencer par la Promenade des Anglais, qui sera complètement fermée à la circulation”.