Entre les problématiques d’aujourd’hui et de demain, les copropriétaires ont du pain sur la planche. Le rassemblement de l’UNIS était l’occasion de mettre tous les éléments sur la table.

« Quand c’est long, c’est pas forcément très bon ». C’est avec une précision chirurgicale et un temps méticuleusement compté que l’UNIS avait choisi de réunir près de 3000 copropriétaires pour aborder les questions de logistiques, les changements et les projets inhérents à ce statut. Des problématiques multiples et variées qu’ont abordé Patrick Lozano, président de l’Union des Syndicats, et les principaux concernés dans une succession de prises de paroles. Coups de gueule, coups de cœur, loi Alur… les thématiques n’ont pas manqué. Elles se sont enchainées avec un but commun : améliorer la copropriété de demain. Celle-ci passera sûrement par la transition numérique. Un sujet encore sensible. Vivement la suite.