Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Syndicat CGT AUTO INERGY DIVISION Groupe Plastic Omnium

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
JAMAIS. ...SALARIÉS AUTO INERGY DIVISION LAVAL. ..GROUPE PLASTIC OMNIUM. ..LES BLOGS CGT.....

Les Blogs CGT AUTO INERGY DIVISION

Blog SYNDICAT CGT AUTO INERGY DIVISION GROUPE PLASTIC OMNIUM

http://cgtinergygroupeplasticomnium.over-blog.com/

Blog CGT AUTO INERGY DIVISION

http://cgtinergy.over-blog.com/

Blog CGT CHSCT AUTO INERGY DIVISION

http://chsctcgtinergy.over-blog.com/

Blog CGT CE AUTO INERGY DIVISION LavaL

http://ceinergy.over-blog.com/

JAMAIS. ...SALARIÉS AUTO INERGY DIVISION LAVAL. ..GROUPE PLASTIC OMNIUM. ..LES BLOGS CGT.....

Voir les commentaires

LA PAUSE.....Les Blogs CGT AUTO INERGY DIVISION...GROUPE PLASTIC OMNIUM...

Les Blogs CGT AUTO INERGY DIVISION

Blog SYNDICAT CGT AUTO INERGY DIVISION GROUPE PLASTIC OMNIUM

http://cgtinergygroupeplasticomnium.over-blog.com/

Blog CGT AUTO INERGY DIVISION

http://cgtinergy.over-blog.com/

Blog CGT CHSCT AUTO INERGY DIVISION

http://chsctcgtinergy.over-blog.com/

Blog CGT CE AUTO INERGY DIVISION LavaL

http://ceinergy.over-blog.com/

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Les Blogs CGT AUTO INERGY DIVISION LavaL. ..GROUPE PLASTIC OMNIUM. ..

Les Blogs CGT AUTO INERGY DIVISION

Blog SYNDICAT CGT AUTO INERGY DIVISION GROUPE PLASTIC OMNIUM

http://cgtinergygroupeplasticomnium.over-blog.com/

Blog CGT AUTO INERGY DIVISION

http://cgtinergy.over-blog.com/

Blog CGT CHSCT AUTO INERGY DIVISION

http://chsctcgtinergy.over-blog.com/

Blog CGT CE AUTO INERGY DIVISION LavaL

http://ceinergy.over-blog.com/

Voir les commentaires

DRH ATTITUDE. ..SALARIÉS AUTO INERGY DIVISION LavaL. ..GROUPE PLASTIC OMNIUM. ..
DRH ATTITUDE. ..SALARIÉS AUTO INERGY DIVISION LavaL. ..GROUPE PLASTIC OMNIUM. ..

Les Blogs CGT AUTO INERGY DIVISION

Blog SYNDICAT CGT AUTO INERGY DIVISION GROUPE PLASTIC OMNIUM

http://cgtinergygroupeplasticomnium.over-blog.com/

Blog CGT AUTO INERGY DIVISION

http://cgtinergy.over-blog.com/

Blog CGT CHSCT AUTO INERGY DIVISION

http://chsctcgtinergy.over-blog.com/

Blog CGT CE AUTO INERGY DIVISION LavaL

http://ceinergy.over-blog.com/

Voir les commentaires

Revalorisation du montant du plafond de la sécurité sociale : stop aux salaires low-cost !

Revalorisation du montant du plafond de la sécurité sociale : stop aux salaires low-cost !

Le plafond annuel de la sécurité sociale vient d’être fixé à 38 040€ soit 3 170€ bruts mensuels pour 2015 : une augmentation de 1,3 %. Entre 2011 et 2012, elle frôlait les 3 %. Cette faible revalorisation confirme des choix politiques qui nous enferment dans une stratégie salariale low-cost et entérine l’écrasement des grilles salariales. Sans parler du gel du point d’indice pour les fonctionnaires.

Le nombre de cadres payés sous le plafond de la sécurité sociale ne cesse de s’accroitre et dépasse aujourd’hui les 20 %. Mais cette dégradation est aussi la conséquence de la non-reconnaissance des qualifications à l’embauche. Dernier exemple en date, l’accord signé dans la plasturgie, et combattu par la CGT, qui prévoit un abattement de 5 % du salaire minimum mensuel d’embauche des jeunes diplômés, sur 24 mois.

Ces pratiques accentuent encore la précarisation de l’emploi des jeunes diplômés qui peinent, de plus en plus, à trouver un premier emploi stable. Ainsi en 2013, un an après l’obtention de leur diplôme, ils étaient encore 37 %, selon l’Apec, en recherche d’emploi. Et aujourd’hui, 80 % des emplois qui leur sont proposés sont en CDD.

Quant aux seniors, ils ne sont pas mieux lotis. Le chômage des plus de 50 ans ne cesse de progresser avec un taux de ruptures conventionnelles pour les 58-60 ans autour de 25 % nous dit la DARES (18 % pour l’ensemble des salariés).

Enfin, les attaques contre l’Agirc, que le Medef voudrait bien voir disparaître au profit d’une fusion Agirc/ Arrco, font planer le spectre d’une baisse des pensions de retraite.

Pour la première fois, la rémunération devient l’intérêt principal de la motivation au travail comme le démontre le dernier baromètre du CEGOS avec une progression de 15 points par rapport à 2013.

Pour sortir de la crise, il est nécessaire d’abandonner les stratégies low-cost imposées par la financiarisation de l’économie et les attaques contre notre système social.

Pour sortir de la crise l’UGICT-CGT revendique :

1. L’augmentation immédiate de la valeur du point d’indice des fonctionnaires avec un salaire minimum de 2720 € bruts mensuels pour la catégorie B et 3060 € bruts mensuels pour la catégorie A.

2. L’égalité salariale entre les femmes et les hommes qui permettrait notamment le refinancement de l’Agirc.

3. L’ouverture immédiate de négociations dans les entreprises et les branches pour :

  • des augmentations salariales générales au moins égales à l’évolution du plafond de la sécurité sociale,
  • un plan de rattrapage salarial pour garantir au minimum une rémunération conforme au montant du plafond de la Sécurité sociale pour tous les cadres.

4. Le conditionnement des aides publiques à la conclusion de négociations salariales dans les banches et les entreprises.

Revalorisation du montant du plafond de la sécurité sociale : stop aux salaires low-cost !

Les Blogs CGT AUTO INERGY DIVISION

Blog SYNDICAT CGT AUTO INERGY DIVISION GROUPE PLASTIC OMNIUM

http://cgtinergygroupeplasticomnium.over-blog.com/

Blog CGT AUTO INERGY DIVISION

http://cgtinergy.over-blog.com/

Blog CGT CHSCT AUTO INERGY DIVISION

http://chsctcgtinergy.over-blog.com/

Blog CGT CE AUTO INERGY DIVISION LavaL

http://ceinergy.over-blog.com/

Revalorisation du montant du plafond de la sécurité sociale : stop aux salaires low-cost !

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Les Blogs CGT AUTO INERGY DIVISION...GROUPE PLASTIC OMNIUM...

Les Blogs CGT AUTO INERGY DIVISION

Blog SYNDICAT CGT AUTO INERGY DIVISION GROUPE PLASTIC OMNIUM

http://cgtinergygroupeplasticomnium.over-blog.com/

Blog CGT AUTO INERGY DIVISION

http://cgtinergy.over-blog.com/

Blog CGT CHSCT AUTO INERGY DIVISION

http://chsctcgtinergy.over-blog.com/

Blog CGT CE AUTO INERGY DIVISION LavaL

http://ceinergy.over-blog.com/

Voir les commentaires

Roman. Polar polaire....

Roman. Polar polaire....

"Le détroit du loup" marque le retour de la police des rennes, sous la plume d'Olivier truc qui signe son deuxième roman policier au pays des Sami. Il y met en scène la lutte entre mode de vie ancestral et voracité de l'exploitation pétrolière offshore.

 Collègues emmitouflés des Jim Chee et Joe Leaphorn –de la police navajo- inventés par Tony Hillerman, Nina et Klemet forment l’une des équipes de la « police des rennes », à quelques encablures du Cap Nord, en pays Sami (en totalité ci-dessous en rouge).

Les lecteurs ont découvert le duo en 2012 lors de la parution du premier roman d’Olivier Truc « Le dernier lapon » où il abordait déjà le choc de la tradition d’un peuple autochtone dépossédé et l’insatiable appétit des peuples colonisateurs pour les ressources de leurs terres. Une problématique qui remonte à la nuit des temps et qui, dans ses formes modernes, n’est pas moins brutale.

Avec « Le détroit du loup », l’auteur –qui est également correspondant de presse français en Norvège depuis près de deux décennies, approfondit–dans tous les sens du terme, car il y est beaucoup question de plongée en grandes profondeurs- son questionnement sur l’avidité, l’identité et la place de plus en plus restreinte pour les modes de vie ancestraux.

Tandis qu’une partie des Sami revendique sa culture où l’élevage et la transhumance des rennes occupent une place centrale, d’autres tournent le dos à cette tradition et optent pour le camp opposé, celui de l’argent vite gagné, au détriment d’un environnement fragile. Nouvel eldorado de l’exploitation pétrolière offshore, la mer de Barents est l’objet de toutes les convoitises et la police des rennes va avoir fort à faire alors que les morts violentes se succèdent.

La suite des aventures de Nina et Klemet sera très appréciée des nombreux lecteurs qui avaient aimé « Le dernier lapon », récipiendaire de plusieurs prix dans le monde du polar, d’autant qu’il alerte avec justesse sur la très inquiétante course aux ressources sous-marines et minières d’une région du monde très menacée et sur la rapacité irresponsable des acteurs de cette exploitation.

 

Voir les commentaires

Plastic Omnium cède une participation....

Plastic Omnium cède une participation

L'équipementier automobile français Plastic Omnium vient d'annoncer qu'il avait cédé sa participation de 50% dans la société suisse Signal AG, spécialisée dans la signalisation, pour 16,6 millions d'euros. "Cette société, détenue conjointement avec un partenaire suisse, a réalisé en 2014 un chiffre d'affaires d'environ 50 millions de francs suisses (42 millions d'euros). 

Les 50% ont été cédés au partenaire pour 20 millions de francs suisses" soit 16,6 millions d'euros, a précisé Plastic Omnium dans un communiqué. "La division Environnement poursuit ainsi son recentrage sur le métier de conteneurisation des déchets qu'elle a pour objectif de développer", a conclu l'entreprise.

Voir les commentaires

L’effondrement du rouble pousse l’économie russe au bord du chaos....Salariés Auto Inergy Division Laval...GROUPE PLASTIC OMNIUM....

L’effondrement du rouble pousse l’économie russe au bord du chaos

L’institution est à cours de moyens pour enrayer la dégringolade de sa monnaie, intervenant quasi quotidiennement depuis le début du mois pour défendre la devise. Elle a déjà dépensé plus de 80 milliards de dollars à cet effet. La banque centrale a en outre dressé un tableau cauchemardesque de l’année à venir pour la Russie, avertissant que l’économie russe devrait entrer en récession dès 2015.

La crise monétaire qui secoue la Russie suscite une inquiétude grandissante chez les entreprises étrangères, et notamment françaises, implantées dans le pays, souligne Le Monde. Si aucune n’a encore pris de mesures aussi extrêmes qu’Apple, qui a suspendu ses ventes en ligne évoquant les "fluctuations extrêmes" du rouble pour justifier sa décision, les 400 entreprises françaises et leurs filiales implantées sur le marché russe s’inquiètent. Renault, notamment, a vendu 175 000 véhicules sur le marché russe depuis le début de l’année, en baisse de 8 %, soit mieux que le marché global (- 11,6 %). La Russie est son troisième marché après la France et le Brésil. Avec Avtovaz, qu’il a acquis avec Nissan, Renault est devenu le premier groupe automobile local, le rendant à la fois fort sur le marché, et vulnérable à la santé économique du pays. PSA Peugeot Citroën, quant à lui, a ouvert avec Mitsubishi une usine à Kaluga en 2010, dont il détient 70 % du capital. Pour se couvrir des effets de change, PSA a largement réduit la voilure à la fois de la production locale et des importations.

De son coté, Seat a annoncé qu’il quitterait le marché russe le 1er janvier 2015, malgré la création d’une filiale en 2012. Les ventes du constructeur n’ont jamais réellement décollé. Elles sont passées de 3 500 unités seulement la première année, à 1 324 unités cette année (chiffres sur onze mois), soit une chute de 57 % par rapport à 2013. L’échec de Seat sur le marché russe procède notamment de son portefeuille produits et de la non production locale de ses véhicules, qui pâtissent ainsi de taxes d’importation souvent rédhibitoires. Quant à General Motors, il a suspendu ses livraisons aux concessionnaires le 16 décembre, pour une durée non précisée, "dans un objectif de gestion des risques". Il a indiqué que les voitures des marques Chevrolet, Opel et Cadillac déjà commandées seraient livrées au prix prévu. Audi a pour sa part suspendu ses ventes le 16 décembre et les reprendra lorsqu’il aura établi une nouvelle liste de prix dans un avenir proche, a indiqué un porte-parole du constructeur en Russie.

Nissan a décidé de doubler sa production en Russie pour contrer la dévaluation du rouble, qui met à mal ses bénéfices. Le constructeur a commencé récemment à fabriquer le X-Trail dans son usine de Saint-Pétersbourg, et il ajoutera l’an prochain le Qashqai, dans le cadre d’un investissement de 167 millions d’euros qui a permis de doubler la capacité annuelle du site, à 100 000 unités.

Le marché automobile russe, en chute libre ces derniers mois en raison de la crise ukrainienne, s’est toutefois "quasiment stabilisé" en novembre. Les industriels parlent même de "redressement extraordinaire". Deux phénomènes ont soutenu le marché, selon l’AEB (Association des entreprises européennes) : le programme de prime à la casse lancé en septembre par le gouvernement et l’effondrement du rouble, qui a poussé les acheteurs à anticiper leurs achats de crainte de hausses de prix massives à venir. Après avoir atteint des niveaux record, le marché russe, deuxième en Europe après l’Allemagne, a commencé à se replier au printemps 2013 mais le mouvement a tourné à la déroute avec la crise ukrainienne et l’adoption de sanctions occidentales contre Moscou.

L’effondrement du rouble pousse l’économie russe au bord du chaos....Salariés Auto Inergy Division Laval...GROUPE PLASTIC OMNIUM....

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Surveiller et infiltrer :La CGT porte plainte contre le groupe Orpea-Clinea

Surveiller et infiltrer

La CGT porte plainte contre le groupe Orpea-Clinea

Le groupe de maisons de retraite et cliniques privées Orpea-Clinea, n°2 du secteur en Europe, aurait recruté des espions pour surveiller ses salariés et les syndicats.

C’est l’accusation de Me Sofiane Hakiki, avocat de la CGT, qui, pièces à l’appui, a saisi la justice pour dénoncer « la mise en place d’un système visant à infiltrer le syndicat et surveiller le personnel d’un groupe de maisons de retraite ». Ils s’appelaient Bastien, Fabien et Guillaume. Ils étaient brancardier, homme d’entretien ou agent d’accueil. Embauchés en 2010 par Orpea pour travailler dans la maison de retraite de L’Hay-les-Roses, une autre d’Andilly, et dans une clinique de Lyon, ces faux salariés seraient en fait des espions fournis par le Groupe Synergie globale (GSG), pour une mission de « conseil en gestion de risque social ».
Facturé 12 500 € HT par mois au groupe, plus défraiement, chaque « implant » avait pour mission de « renseigner la direction sur le climat social en général et les faits et gestes des syndicalistes en particulier », a précisé Sofiane Hakiki Ainsi, Bastien, embauché en 2010 comme brancardier sur le site de L’Hay-les-Roses, aurait rendu des rapports hebdomadaires à la direction. « Je dispose de 16 rapports mais nous pensons qu’il a continué par la suite », affirme l’avocat, qui raconte que « certaines informations étaient banales. Il disait qui était proche de la CGT et qui ne l’était pas. Pourtant dans cet établissement la CGT était certes indépendante mais pas particulièrement virulente. Il a aussi mentionné un collègue qui aurait consommé du cannabis sur son lieu de travail. »
Bastien, en avril 2011, devient élu CGT. « Il participait aux réunions de comité d’entreprise et aux réunions de la section syndicale. Il a même infiltré la fédération de la santé et de l’action sociale CGT, puisqu’il est parvenu à participer à un comité de travail dans cette instance », affirme Me Hakiki. Le plus frappant est d’ailleurs la naïveté du syndicat, qui a appris cette infiltration dans la presse. À la fédération, certains ont d’ailleurs encore du mal à y croire ».

Dans un courrier « confidentiel » adressé fin 2012 à la CGT qui demandait des explications, la direction justifiait la réalisation d’« une étude sur les risques psychosociaux » et le climat social dans le cadre d’accords sur les conditions de travail. Le groupe y détaille « la méthodologie » de GSG, basée sur « l’observation in situ », en « immersion totale », et dont « la pertinence reposait en grande partie sur le caractère anonyme des intervenants », selon ce courrier.

La direction groupe Orpea-Clinea assure aussi avoir « exigé des garanties déontologiques consciente du risque de dérives, GSG a mis en place une charte éthique encadrant strictement ses interventions ».

Cependant, en 2012, GSG avait déjà été mis en cause dans une affaire d’espionnage à Ikea, encore en cours d’instruction au niveau judiciaire.

Révélées une première fois par le magazine L’Expansion en mars 2012, puis détaillées en septembre de la même année par l’émission « Pièces à conviction » de France 3, ces pratiques ont à nouveau été évoquées début décembre 2014 par Le Canard Enchaîné, qui a révélé qu’une plainte allait être déposée. Cette plainte contre X a été déposée mardi 23 décembre au parquet de Paris.

Selon cette plainte, la convention avec GSG ainsi que les rapports « caractérisent les délits d’entrave au droit syndical, d’atteinte à la vie privée et de collecte de données à caractère personnel ».

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
Haut

Hébergé par Overblog