Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Syndicat CGT AUTO INERGY DIVISION Groupe Plastic Omnium

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>
La fin des promesses

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Wauquiez accusé de détournement de fonds publics

L'Obs - L’Obs - vendredi 31 mars 2017

Une enquête préliminaire a été ouverte fin février par le parquet de Lyon pour "détournements de fonds publics". Au centre de l'enquête, le président de région LR Laurent Wauquiez, selon des informations de Rue89 Lyon.
Les enquêteurs s'intéressent à un voyage de Laurent Wauquiez à Shanghai du 12 au 17 février. Alors qu'il s'y rendait en tant que président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, il avait participé sur place à une soirée de soutien et d'appel aux dons pour François Fillon...
De quoi alimenter les soupçons : la région a-t-elle participé au financement de la campagne du candidat LR ? L'opposition régionale avait alerté sur ce point et alerté le procureur de la République, la commission nationale des comptes de campagne et le trésorier payeur régional.
Stéphane Gemmani, conseiller régional du groupe socialiste et démocrate, à l'origine de ces saisines, écrivait sur son blog :
"Ce mélange des genres entre l’intérêt général de la Région, qu’il est censé représenter, et les intérêts particuliers et partisans de la campagne du candidat Fillon n’est pas acceptable."
Bientôt classée ?
"Nous sommes complètement transparents avec les autorités demandeuses et répondons à tout", affirme à Rue89 Lyon l'entourage du président de région.
A la publication par le "Canard enchaîné" de l'affaire de la quête à Shanghai, ce même entourage assurait déjà n'avoir pas dépensé "un euro d'argent public" pour cette mission.
Une réquisition de documents a été menée par la police judiciaire au siège du Conseil régional, à Lyon, le 23 mars, selon le site d'info locale qui précise également que le dossier pourrait être classé par la justice dans les prochaines semaines.

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Le rock est mort... ou presque !

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

L'ACTU....de BAR
L'ACTU....de BAR

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Le Dessin du jour

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

PLTJE 2017 : et les gagnants sont...

 

Pour la cinquième édition du Prix La Tribune Jeune Entrepreneur et au fil des sélections à Paris, Toulouse, Lille, Lyon, Marseille, Nantes et Bordeaux, le jury a distingué, parfois dans la douleur, 40 finalistes. Mardi soir, La Tribune a primé huit gagnants dans plusieurs catégories.

INDUSTRIE

Enovasense - Geoffrey Bruno, 26 ans
Les lasers d'Enovasense veulent entrer dans l'usine du futur

La startup parisienne conçoit et commercialise des appareils de contrôle de l'épaisseur des revêtements industriels, notamment dans l'automobile, l'aéronautique et les biens de consommation, grâce à une technologie brevetée de mesure par laser, sans contact avec les lignes de production.

Peinture, vernis, plaquages, chromages, Téflon... La plupart de nos objets du quotidien sont vendus avec un revêtement. Il y en a même que l'on ne voit pas, comme ceux sur les moteurs des voitures et des avions, qui servent notamment à éviter les frictions. Leur épaisseur doit être parfaite pour garantir un produit d'une qualité optimale. Mais aujourd'hui, les industriels ne peuvent pas la mesurer durant la production : ils sont obligés de prélever des échantillons, et si le revêtement n'est pas bon, ils doivent détruire ce qui a déjà été produit.

« Les problèmes sont détectés trop tard, ce qui représente une perte de temps, d'argent et de matières premières pour les industriels », résume Geoffrey Bruno, le cofondateur et PDG d'Enovasence.

Un contrôle en temps réel

Pour y remédier, le jeune entrepreneur de 26 ans a développé, avec son équipe d'ingénieurs issus de l'Institut d'optique ParisTech, « la première technologie de mesure de tous les revêtements, de manière instantanée et sans contact avec la ligne de production ». Autrement dit, grâce au procédé breveté d'Enovasense, les industriels peuvent contrôler la qualité du revêtement en temps réel, en moins d'une seconde, grâce à un laser et à un capteur infrarouge, directement sur les lignes de production et en évitant toute interférence avec le produit.

« Cela permet d'optimiser la quantité de revêtement et, s'il y a une erreur, de la corriger tout de suite », ajoute Geoffrey Bruno.

Créée en 2013, Enovasense a eu besoin de deux ans pour concevoir et industrialiser sa technologie avec des clients pilotes. La commercialisation a débuté en 2016, notamment dans l'industrie automobile, les secteurs aéronautique et des biens de consommation. Mais sa technologie, vendue sous la forme d'une tête de mesure de 180 grammes se fixant sur n'importe quel robot, est capable de contrôler les revêtements de tous les matériaux, qu'il s'agisse d'un revêtement en métal, en plastique, en céramique, en verre... « Le champ des possibles est immense, on peut techniquement être dans toutes les usines », affirme l'entrepreneur, qui anticipe l'usine du futur où la production sera entièrement automatisée.

À l'heure actuelle, la startup compte une dizaine de clients, dont Airbus, Safran, Plastic Omnium (automobile) ou Décorel, spécialiste français des rideaux et voilages. Et mène une levée de fonds pour élargir son équipe de six employés et pour commercialiser sa solution à l'international.

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Une commune, un enjeu : l'industrie à St-Désirat

 

© F3AURA

 

 

Premier épisode de notre série sur les enjeux de l'éléction présidentielle, dans notre région.
Direction Saint-Désirat en Ardèche, et l'entreprise Plastic Omnium. Autant de salariés que d'habitants dans la commune et des attentes très fortes sur la politique industrielle de la France.

Le premier tour de l'éléction présidentielle aura lieu le 23 avril prochain. L'occasion pour nous de vous proposer, chaque lundi, une série de reportage sur "Une commune, un enjeu".

 

© F3AURA

 

Une commune de 900 habitants, située au pied des vignobles du Saint-Joseph et au milieu des vergers.
Mais le principal employeur, ici, c'est l'entreprise Plastic Omnium. Elle emploie 900 personnes et fabrique des pièces auto.

A l'approche des éléctions, la préoccupation du moment c'est le travail. Le secteur industriel est en perte de vitesse, et particulièrement le secteur automobile : -20% d'emplois entre 2007 et 2013, en Auvergne Rhône-Alpes.

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Mélenchon monte dans les sondages

Mélenchon monte dans les sondages

 
 

Jean-Luc Mélenchon a le sourire. Le candidat de la France insoumise se sentirait même pousser des ailes ! Après deux séquences réussies — son grand rassemblement à Paris, place de la République, le 18 mars, ainsi qu’un débat télé avec une prestation saluée —, il décolle dans les différentes études d’opinion.

Libéré, délivré de la gravité sondagière qui lui promettait depuis des semaines de réitérer son score à la présidentielle de 2012 (11,1 % des voix). Aujourd’hui, Jean-Luc Mélenchon avoisinerait les 14 %, reléguant pour la première fois son concurrent direct, Benoît Hamon, à la 5e position.

« Il n’y a rien de surprenant, on s’y attendait, ça fait un an qu’on est en campagne. C’est un travail qui vient de loin », plastronne Alexis Corbière, son porte-parole. Lui assure que c’est la « cohérence » de Mélenchon « depuis 2012 » qui porte ses fruits. « On ne peut pas lui enlever la constance », poursuit le fidèle lieutenant.

« C’est une donnée incontestable, note, sobrement, Jérôme Guedj, porte-parole de la campagne du socialiste. Mais on ne va pas se focaliser sur les sondages. » La ligne de conduite : « continuer le travail de pédagogie » sur les mesures portées par le député des Yvelines et « hausser la voix » en fin de campagne pour interpeller les électeurs de gauche. « Il faut qu’ils se demandent qui, aujourd’hui, est en capacité de rassembler la gauche », poursuit Jérôme Guedj, ajoutant que, au-delà de la « légitimité » que lui confère sa victoire à la primaire, Benoît Hamon a déjà rassemblé EELV et les radicaux de gauche.

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Manifestations de retraités: "on est obligé de choisir entre manger ou s'habiller"

 
Manifestations de retraités: "on est obligé de choisir entre manger ou s'habiller"

Les retraités manifestent ce jeudi dans plusieurs villes de France pour réclamer une revalorisation de leurs pensions. Selon la CGT, plus d'1,2 million de retraités vivent sous le seuil de pauvreté. RMC a recueilli le témoignage de Christiane et Daniel, deux retraités qui ont du mal à boucler les fins de mois.

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

L'ACTU....de BAR

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>
Haut

Hébergé par Overblog