Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syndicat CGT AUTO INERGY DIVISION Groupe Plastic Omnium

Mélenchon fait un meeting à Lyon et en Hologramme à Paris...

Mélenchon fait un meeting à Lyon et en Hologramme à Paris...

Jean-Luc Mélenchon voulait "une démonstration de force" et un bon coup de communication. Le pari est réussi. Dans un week-end très politique, partagé entre les meetings d'Emmanuel Macron, de Marine Le Pen et la convention d'investiture de Benoît Hamon, le leader de "La France insoumise" s'est dédoublé ce dimanche en tenant deux meetings au même moment : physiquement à Lyon, il était également sur la scène du Dock Pullman, à Aubervilliers, grâce à un hologramme qui retransmettait ses faits et gestes en temps réel. Une première en politique.

Beaucoup de monde s'est déplacé pour assister à cette curiosité : un peu plus de 3000 personnes s'entassent dans la salle principale pour assister à la prouesse technologiques, quand 2000 autres âmes doivent assister au meeting devant un écran dans un deuxième hall. Une heure avant le "spectacle", l'équipe technique fait les derniers test sur la grande et fine bâche transparente qui servira à renvoyer l'image du candidat. Voilà trois semaines qu'ils préparent l'évènement, pas question d'oublier le moindre détail qui pourrait gâcher la fête. Surtout quand un dispositif comme celui-ci coûte au candidat entre 50 000 et 100 000 euros...

Avant le show tant attendu, c'est Alexis Corbière, le porte parole de Jean-Luc Mélenchon, qui se charge de chauffer la foule. Et il connaît ses classiques de comédie musicale : "Le monde est entré dans un nouveau millénaire. Il est venu le temps des hologrammes !", lance-t-il aux spectateurs, hilares. Il annonce pas moins de 12 000 personnes réunis à Lyon et Aubervilliers et, avec sa co-animatrice, expose le thème de ce meeting : "les frontières de l'humanité : la mer, l'espace, le numérique".

Jean-Luc Mélenchon finit par apparaitre sur les écrans géants, le moment tant attendu est proche. "On m'entend bien ? Incroyable ! Alors, où suis-je ? À Lyon ? Et maintenant... à Paris !" En un claquement de doigts, il apparait enfin sur la scène du Dock Pullman, sous l'ovation de l'auditoire, debout pour l'acclamer. Force est de reconnaitre que le procédé technologique est impressionnant, "bluffant" comme le disent beaucoup de supporters présents dans la salle.

commentaires

Hébergé par Overblog