Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Syndicat CGT AUTO INERGY DIVISION Groupe Plastic Omnium

 
  • A quelques heures de la conférence de presse de rentrée de la CGT qui se tenait ce mardi 29 aout, l'organisation syndicale vient d'être conviée, jeudi à Matignon à la réunion multilatérale avec l'ensemble des syndicats qu'elle réclamait depuis le mois de juillet.

    Un signe de fébrilité de la part du gouvernement qui semble prendre la mesure de la mobilisation qui se prépare le 12 septembre, selon Philippe Martinez.

    Rencontre avec le secrétaire général de la CGT qui détaille les enjeux de de la bataille contre la reforme du code du travail.

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

« On lâche rien » ?

« Surtout ne lâchez rien », ordonne maintenant Pierre Gattaz, dans un entretien paru dans le Parisien. Et pour bien rappeler qui est le donneur d’ordre, le président du Medef se déverse dans les médias en soulignant que parmi les intervenants aux différentes conférences de l’université patronale devraient figurer... pas moins de douze ministres !

Le Medef tient sa 19eme université d’été. En trois grandes séquences aux titres en globish évocateurs « Be global ! », « Be smart ! » et « Tous entrepreneurs ! », le grand raout patronal se tient durant deux jours sur le campus d’HEC à Jouy-en-Josas (Yvelines), à la veille et avant-veille de la présentation jeudi par le gouvernement des ordonnances sur le code du travail.Cette contre-réforme libérale promise par le président des très riches et du « Touquet’s » (au grand dam des Républicains qui ont perdu leur fonds de commerce !) est attendue par son protecteur et grand ami, le président des très riches patrons et tout nouveau chatelain de Sannes.

« Surtout ne rien lâcher », ordonne maintenant Pierre Gattaz, dans un entretien paru dans le Parisien. Et pour bien rappeler qui est le donneur d’ordre, le président du Medef se déverse dans les médias en soulignant que parmi les intervenants aux différentes conférences de l’université patronale devraient figurer... pas moins de douze ministres ! Il insiste alors sur la feuille de route gouvernementale : la baisse du « coût du travail », la suppression de l’ISF pour la grande finance et enfin l’asphyxie des collectivités locales et des services publics, etc. Pourtant, en cette rentrée, la finance a peur d’une riposte sociale, comme le confirmait un rapport récemment rendu public par Natixis. De ce point de vue, le « ne rien lâcher » du patron des patrons... semble bien constituer un mot d’ordre de combat pour l’oligarchie capitaliste. Est-ce d’ailleurs fortuit s’il reprend le cri de ralliement « On lâche rien ! », partout repris et chanté dans les manifestations syndicales et revendicatives salariales ? Le combat de classe s’aiguise. Rien n’est écrit. Qui va l’emporter ?

La réussite de la journée de mobilisation du 12 septembre, la montée des expressions unitaires dans les entreprises et la multitude de rencontres entre forces politiques, sociales et syndicales lors de la Fête de l’Humanité les 15, 16 et 17 septembre forment déjà un début de réponse.

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Une politique ni de droite ? Vraiment ?

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Le Dessin du jour

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Au Medef, la succession de Pierre Gattaz dans tous les esprits

Le Blog CGT

AUTO INERGY DIVISION

(GROUPE PLASTIC OMNIUM)

Blog SYNDICAT CGT AUTO INERGY DIVISION

GROUPE PLASTIC OMNIUM

http://cgtinergygroupeplasticomnium.over-blog.com/

 

CGT AUTO INERGY

Sur « Facebook et Twitter »

Au Medef, la succession de Pierre Gattaz dans tous les espritsAu Medef, la succession de Pierre Gattaz dans tous les espritsAu Medef, la succession de Pierre Gattaz dans tous les esprits

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Tempête Harvey. Toujours pas convaincu par le changement climatique, Mr Trump  ?

Tempête Harvey. Toujours pas convaincu par le changement climatique, Mr Trump  ?

 

Neuf morts, des dizaines de milliers de personnes évacuées et plusieurs dizaines de milliars de dollars de dégâts : l’ouragan Harvey, qui déverse depuis le 25 août des milliards de litres d’eau sur le Texas, a produit des dégâts considérables. Il a entre-temps été rétrogradé en tempête tropicale, mais continue de frapper cet État du Sud-Est américain. Et pour l’essayiste Naomi Klein, qui signe une tribune dans The Intercept, il s’accompagne d’un constat évident : “Harvey ne vient pas de nulle part. Il est temps de parler du changement climatique.”

Selon les climatologues, ces phénomènes météorologiques intenses (à l’image de ces fameux ouragans ‘du siècle’) sont appelés à se multiplier avec le réchauffement climatique. Des prévisions qui n’apparaissent que plus inquiétantes, connaissant les positions climatosceptiques très tranchées de Trump et la décision de son gouvernement, il y a quelques mois, de retirer les États-Unis des accords de Paris.”

Le quotidien The Guardian a en outre révélé les directives émises par l’administration Trump à l’intention des fonctionnaires fédéraux, invités à ne plus employer des expressions telles que “changement climatique” pour leur préférer “phénomènes météorologiques extrêmes”.

Donald Trump est attendu ce 29 août au Texas, pour évaluer le dispositif des autorités locales. Pour l’heure, estime le Pacific Standard, ses déclarations sur le sujet ont été “insuffisantes” et sont arrivées “trop tard”. “Et, selon l’ampleur des dégâts qu’il aura causés, l’ouragan Harvey pourrait bien finir par ébranler aussi le climatoscepticisme aveugle qui a contribué à hisser Trump à la présidence des États-Unis.”

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Faurecia est en mesure de faire une "acquisition significative"

 Faurecia réfléchit à procéder à une acquisition significative, après avoir vendu à Plastic Omnium son activité parechocs. 

Faurecia est en mesure de faire une acquisition significative
Faurecia est en mesure actuellement de procéder à une acquisition significative, a déclaré mardi Patrick Koller (photo), directeur général de l'équipementier automobile. /Photo d'acrhives/REUTERS/Philippe Wojazer
© Philippe Wojazer
Faurecia réfléchit à se doter d’une nouvelle corde à son arc. L’équipementier français, qui ne possède à l’heure actuelle plus que trois cœurs de métier – les sièges, les intérieurs et le contrôle des émissions, baptisé "mobilité propre" – a évoqué au cours d’un déjeuner de presse la possibilité de se doter d’un quatrième secteur d’activité. "Faurecia a retrouvé des marges de manœuvre, on est aujourd'hui capable de faire une acquisition significative et donc il est de notre devoir de faire en sorte de s'y intéresser et de préparer le futur de cette société", a indiqué Patrick Koller, directeur général de l'équipementier.

Un groupe désendetté

Plusieurs options devraient être présentées en octobre au conseil d'administration en matière de croissance externe, dont la possibilité d'ajouter un nouveau secteur. Le dirigeant franco-allemand a précisé que le nouveau métier devrait toutefois "s’inscrire dans la génétique" du groupe Faurecia, sans que rien ne semble tranché pour l’heure, rapporte Les Echos. En mars, l’équipementier a finalisé le rachat progressif de la branche Automotive de Parrot afin de pouvoir accélérer notamment sur la partie infotainment dans le véhicule. Un créneau sur lequel le groupe veut se positionner, puisqu’il a également pris une participation majoritaire en juillet dans un acteur chinois, Jiangxi Coagent Electronics.

Mais Faurecia travaille aussi sur les véhicules à hydrogène, par exemple. Pour développer et fabriquer des réservoirs d’hydrogène, le groupe a ainsi acquis un accès exclusif à la propriété intellectuelle et au savoir-faire industriel de Stelia Aerospace Composites. C’est que le groupe peut désormais se le permettre. Après avec la vente l’an dernier de son activité de pare-chocs à Plastic Omnium pour 665 millions d’euros, Faurecia s’est débarrassé de sa dette et en a profité pour regonfler sa rentabilité, un point faible historique du groupe en comparaison de ses concurrents Valeo ou même Plastic Omnium.

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Réforme du code du travail : Gattaz appelle Macron à « ne rien lâcher »

« J’encourage Emmanuel Macron à aller jusqu’au bout de la réforme du Code du travail ». Voilà qui est clair. Dans un entretien livré au Parisien, le président du Medef, Pierre Gattaz appelle le président de la République à « ne rien lâcher » de son projet de modifier le Code du travail. Le patron des patrons estime que le chef de l’Etat doit profiter de la légitimé qu’il tire des dernières élections et de la bonne conjoncture économique pour mener la réforme à bien.

Réforme du code du travail : Gattaz appelle Macron à « ne rien lâcher »

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Code du travail: la CGT encourage FO à manifester

Code du travail: la CGT encourage FO à manifester

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, "ne désespère pas" que FO rejoigne le mouvement du 12 septembre contre la réforme du Code du travail. Il encourage FO à rejoindre la CGT dans ce mouvement "parce qu'aujourd'hui, cette loi, en tout cas ce qu'on nous a présenté par oral, c'est la même chose que l'année dernière, en pire".

"Aucune confédération syndicale n'est euphorique vis-à-vis de cette loi, a-t-il déclaré dimanche sur BFMTV. Mais parce que justement nous n'entendons pas la même chose, car nous ne sommes pas ensemble aux mêmes réunions, parce que nous n'avons pas de texte, (des confédérations syndicales) considèrent qu'il faut attendre jeudi d'avoir la version définitive de certaines des ordonnances pour se positionner. Mais je ne désespère pas."

Code du travail: la CGT encourage FO à manifester

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Hébergé par Overblog