Pourtant au bord de l’abîme, aucun des deux ne semble prêt à faire marche arrière. C’est le regard du dessinateur suisse Chappatte sur la crise catalane, alors que celle-ci entre dans une semaine décisive. D’un côté, le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a demandé au Sénat de voter la mise sous tutelle de la Catalogne, vendredi 27 octobre. De l’autre, le président catalan, Carles Puigdemont, doit répondre à Madrid, jeudi en séance plénière du parlement catalan.