Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Syndicat CGT AUTO INERGY DIVISION Groupe Plastic Omnium

 

FRANCFORT, 13 septembre (Reuters) - Faurecia a annoncé mercredi la signature d'un accord avec le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) afin de développer ensemble une pile à combustible pour l'automobile.

Cet accord de cinq ans porte sur un programme de recherche et développement qui devrait déboucher sur la production en série et la commercialisation d'une pile à combustible haute performance répondant aux attentes de l'industrie automobile, ont annoncé Faurecia et le CEA-Liten dans un communiqué commun.

Le 67e salon de l'automobile de Francfort, dont les journées presse sont en cours, a souligné l'accélération du mouvement de bascule vers les motorisations électrifiées, qu'il s'agisse d'hybrides à moteurs thermique et électrique ou de modèles seulement à moteur électrique et batterie.

La pile à combustible, qui permet de fabriquer de l'électricité à bord grâce à de l'hydrogène embarqué et qui ne rejette que de l'eau, constitue un autre axe de recherche dans la panoplie des nouveaux types de motorisations.

"Nous sommes persuadés que cette technologie, qui offre une autonomie et un temps de recharge comparables aux véhicules équipés de moteurs thermiques, coexistera avec les véhicules électriques à batterie", a déclaré le directeur général de Faurecia Patrick Koller. "Enfin, la production d'hydrogène est une façon efficiente de stocker l'énergie électrique verte."

L'équipementier, spécialiste des pots d'échappement, des filtres et autres systèmes de dépollution, cherche à se diversifier face à la baisse programmée des voitures diesel et essence. Il a ainsi récemment conclu des partenariats pour développer des réservoirs à hydrogène à haute pression et des vannes compactes.

Son compatriote Plastic Omnium, lui aussi exposé à l'évolution de la filière automobile vers l'électrique en tant que leader mondial des réservoirs de carburant, travaille pour sa part sur les équipements associés aux batteries et regarde également de très près la pile à combustible. (Gilles Guillaume, édité par Benoît Van Overstraeten)


 

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Le Blog CGT

AUTO INERGY DIVISION

(GROUPE PLASTIC OMNIUM)

Blog SYNDICAT CGT AUTO INERGY DIVISION

GROUPE PLASTIC OMNIUM

http://cgtinergygroupeplasticomnium.over-blog.com/

 

CGT AUTO INERGY

Sur « Facebook et Twitter »

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Le Blog CGT

AUTO INERGY DIVISION

(GROUPE PLASTIC OMNIUM)

Blog SYNDICAT CGT AUTO INERGY DIVISION

GROUPE PLASTIC OMNIUM

http://cgtinergygroupeplasticomnium.over-blog.com/

 

CGT AUTO INERGY

Sur « Facebook et Twitter »

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

LE 12 SEPTEMBRE 12H30 PLACE DU JET D'EAU à LAVAL 53000
LE 12 SEPTEMBRE 12H30 PLACE DU JET D'EAU à LAVAL 53000

Le Blog CGT

AUTO INERGY DIVISION

(GROUPE PLASTIC OMNIUM)

Blog SYNDICAT CGT AUTO INERGY DIVISION

GROUPE PLASTIC OMNIUM

http://cgtinergygroupeplasticomnium.over-blog.com/

 

CGT AUTO INERGY

Sur « Facebook et Twitter »

LE 12 SEPTEMBRE 12H30 PLACE DU JET D'EAU à LAVAL 53000

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

La CGT prévoit une nouvelle journée de mobilisation le 21 septembre

  •  
La CGT a annoncé vendredi avoir décidé d'appeler à une nouvelle journée de mobilisation nationale, le 21 septembre, une semaine après celle contre la réforme du Code du travail et deux jours avant la manifestation de la France Insoumise. - JEFF PACHOUD - AFP/Archives
La CGT a annoncé vendredi avoir décidé d'appeler à une nouvelle journée de mobilisation nationale, le 21 septembre, une semaine après celle contre la réforme du Code du travail et deux jours avant la manifestation de la France Insoumise. JEFF PACHOUD  /  AFP/Archives

La CGT a annoncé vendredi avoir décidé d'appeler à une nouvelle journée de mobilisation nationale, le 21 septembre, une semaine après celle contre la réforme du code du travail et deux jours avant la manifestation de la France Insoumise.

Le mot d'ordre de cette mobilisation n'a pas encore été arrêté, a-t-on souligné à la CGT. Mais cet appel à grèves et manifestations interviendra la semaine de la présentation en Conseil des ministres des ordonnances réformant le Code du travail.

La CGT a appelé à une première journée de mobilisation mardi prochain 12 septembre, avec Solidaires, la FSU et l'Unef, pour protester contre la réforme du Code du travail, quelle considère comme une "loi travail XXL".

Le gouvernement a présenté les ordonnances le 31 août, qui ont été saluées par les organisations patronales mais fraîchement accueillies par les syndicats. Elles prévoient notamment le plafonnement des indemnités prud'homales en cas de licenciement abusif, la réduction des délais de recours, la possibilité de négocier sans syndicat et font la part belle aux PME.

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

L'ACTU...de BAR

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Débat parlementaire ou MMA fights, au choix !

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

171 c’est le nombre de manifestations unitaires annoncées pour le 12 septembre

171 c’est le nombre de manifestations unitaires annoncées pour le 12 septembre

Selon les plus récents recensements effectués par la CGT, 171 manifestations sont prévues le 12 septembre dans 87 départements pour s’opposer à la « loi travail XXL » et aux ordonnances de réforme du code du travail. Les contacts entre les organisations syndicales qui se sont déroulés tout l’été et au fur et à mesure de l’élaboration des ordonnances permettent d’annoncer que Fo sera présente dans 30 départements, (elle doit donner encore sa réponse dans 8 départements); la FSU dans 55 départements ; Solidaires dans 57 départements ; la CGC dans 5 départements ; l'UNSA dans 2 départements; l’UNEF dans  25 départements ; l’UNL dans 5 départements.

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

REINDUSTRIALISATION INERGY LAVAL (GROUPE PLASTIC OMNIUM)...!!!Alors...!!!...c'est pour bientôt..????...

Les licenciements

des salariés d’Inergy

étaient-ils justifiés ?

 

Journal France Bleu Mayenne 7H00 FB Mayenne le journal du vendredi 20 janvier 2017 vendredi 20 janvier 2017 07:00 durée : 00:07:50 - Journal France Bleu Mayenne - Toute l'actualité en Mayenne présentée par la rédaction de France Bleu Mayenne Fichiers média 14818-20.01.2017-ITEMA_21203414-0.mp3 France Bleu Mayenne : Décision des Prudhommes de LAVAL pour les Ex-Salariés d' Inergy , Commentaires de l'Avocat ......

REINDUSTRIALISATION INERGY LAVAL (GROUPE PLASTIC OMNIUM)...!!!Alors...!!!...c'est pour bientôt..????...REINDUSTRIALISATION INERGY LAVAL (GROUPE PLASTIC OMNIUM)...!!!Alors...!!!...c'est pour bientôt..????...REINDUSTRIALISATION INERGY LAVAL (GROUPE PLASTIC OMNIUM)...!!!Alors...!!!...c'est pour bientôt..????...
REINDUSTRIALISATION INERGY LAVAL (GROUPE PLASTIC OMNIUM)...!!!Alors...!!!...c'est pour bientôt..????...REINDUSTRIALISATION INERGY LAVAL (GROUPE PLASTIC OMNIUM)...!!!Alors...!!!...c'est pour bientôt..????...REINDUSTRIALISATION INERGY LAVAL (GROUPE PLASTIC OMNIUM)...!!!Alors...!!!...c'est pour bientôt..????...
REINDUSTRIALISATION INERGY LAVAL (GROUPE PLASTIC OMNIUM)...!!!Alors...!!!...c'est pour bientôt..????...REINDUSTRIALISATION INERGY LAVAL (GROUPE PLASTIC OMNIUM)...!!!Alors...!!!...c'est pour bientôt..????...REINDUSTRIALISATION INERGY LAVAL (GROUPE PLASTIC OMNIUM)...!!!Alors...!!!...c'est pour bientôt..????...
REINDUSTRIALISATION INERGY LAVAL (GROUPE PLASTIC OMNIUM)...!!!Alors...!!!...c'est pour bientôt..????...REINDUSTRIALISATION INERGY LAVAL (GROUPE PLASTIC OMNIUM)...!!!Alors...!!!...c'est pour bientôt..????...REINDUSTRIALISATION INERGY LAVAL (GROUPE PLASTIC OMNIUM)...!!!Alors...!!!...c'est pour bientôt..????...

Le Blog CGT

AUTO INERGY DIVISION

(GROUPE PLASTIC OMNIUM)

Blog SYNDICAT CGT AUTO INERGY DIVISION

GROUPE PLASTIC OMNIUM

http://cgtinergygroupeplasticomnium.over-blog.com/

 

CGT AUTO INERGY

Sur « Facebook et Twitter »

REINDUSTRIALISATION INERGY LAVAL (GROUPE PLASTIC OMNIUM)...!!!Alors...!!!...c'est pour bientôt..????...REINDUSTRIALISATION INERGY LAVAL (GROUPE PLASTIC OMNIUM)...!!!Alors...!!!...c'est pour bientôt..????...REINDUSTRIALISATION INERGY LAVAL (GROUPE PLASTIC OMNIUM)...!!!Alors...!!!...c'est pour bientôt..????...

Voir les commentaires

La CGT Massy emporte une victoire flash

La CGT Massy emporte une victoire flash

En 48 heures à peine, la CGT de Massy (Essonne) obtient la réintégration et la promesse de régularisation de huit travailleurs sans papiers à leur poste de travail auprès de l'employeur qui les avait licenciés sans autre forme de procès. Explication.

Une rentrée par la porte de sortie ? C'est ce qu'ont vécu, le 16 août, huit salariés de la société STEM, sous-traitante en services de propreté pour la mairie de Massy (Essonne). La veille, leur contrat de travail venait d'être transféré à la société ESP (Europe Service Propreté) suite à décision du maire de changer de prestataire. Or, au terme de leur première journée de travail, ces huit salariés se voient notifier leur licenciement par leur nouvel employeur.

Motif ? ESP venait de découvrir que ces huit salariés n'avaient pas de titre de séjour en règle. Ces transfuges de STEM travaillent pourtant depuis plusieurs années dans divers établissements de la ville (écoles, gymnases, centres de loisirs) et sont connus et appréciés des enseignants, des parents d'élèves et des enfants. Autant de critères visiblement dénués d'importance pour leur nouvel employeur qui les congédie sur-le-champ, en dépit de la loi qui prévoit qu'en cas de transfert d'un contrat de sous-traitance, les contrats de travail du personnel sont transférés à l'identique de l'ancien au nouveau sous-traitant.

Responsabilité du donneur d'ordres

Saisie de cette affaire, l'UL CGT de Massy s'est activée en urgence pour résoudre le problème. « Après avoir réuni toutes les pièces de chaque dossier démontrant l'existence d'une relation de travail avec les deux employeurs successifs, nous nous sommes accordés sur une stratégie de mobilisation que nous avons commencé à déployer le 4 septembre », explique Brigitte Gabrielle, la secrétaire générale de l'UL CGT de Massy.

Première étape de ce programme, interpeller le sénateur-maire de Massy, Vincent Delahaye, qui est aussi le donneur d'ordres des sociétés STEM et ESP. « Changer de prestataire de service, c'est bien son droit, mais sans que cela l'exonère de sa responsabilité sociale », précise Brigitte Gabrielle. D'autant moins que les deux entreprises sous-traitantes en question ne sont pas des inconnues du maire : « Il y a dix ans environ, des dizaines de salariés ont mené des grèves dans chacune de ces sociétés pour obtenir les documents administratifs nécessaires à leur régularisation, et le maire ne peut pas ne pas se souvenir que c'est au prix de plusieurs mois de grève que ces revendications ont été gagnées », assure la secrétaire de l'UL CGT Massy.

Un cas d'école pour le maire

En ce jour de rentrée scolaire, lundi 4 septembre à 9 h 30, la CGT de Massy, accompagnée d'une cinquantaine de militants et des huit licenciés, s'est invitée dans le hall de la mairie armée de tracts, d'affiches et de cette exigence : que le sénateur-maire ainsi que les directeurs de STEM et d'ESP prennent leurs responsabilités et toutes les dispositions nécessaires pour régler la situation administrative des huit travailleurs et, surtout, le maintien de leur emploi. Elle sera entendue plus vite qu'espéré, étonnamment.

Pour l'anecdote, il faut sans doute souligner que nous sommes en période de constitution de listes sénatoriales et que le sénateur-maire Delahaye brigue un nouveau mandat au palais du Luxembourg. En fin de matinée, alors que le maire s'est déclaré indisponible pour recevoir la CGT, c'est le directeur général des services de la mairie qui reprend le dossier en main. Avec efficacité : une table ronde avec la CGT Massy et les directeurs des deux sous-traitants, ESP et STEM est organisée au pied levé.

Victoire éclair

Cette séance de négociation débouche en un temps record sur un accord d'engagement jugé satisfaisant par la CGT. La société STEM fournira dès le lendemain, le 5 septembre, les formulaires Cerfa pour les huit salariés licenciés par ESP. En outre, elle s'engage à leur donner du travail jusqu'à leur régularisation par les services de la préfecture. De son côté, la société ESP, qui a entre-temps recruté des remplaçants en CDD jusqu'à fin octobre, s'est engagée à réembaucher les huit licenciés, au même poste, dès leur régularisation administrative.

Quant au maire, il assurera la liaison avec les services de la préfecture pour que les dossiers arrivent à bonne fin dans les meilleurs délais. La CGT Massy, elle, veillera à la bonne mise en œuvre de cet accord – un tract récapitulant les engagements des trois acteurs est en cours de préparation, au cas où… – mais elle restera vigilante quant au respect des engagements pris par ESP, dernier maillon de la chaîne de la réintégration dans leur emploi des salariés licenciés.

« Pourvu qu'ESP les tienne, nous y serons très attentifs, car il ne faudrait surtout pas que ces huit salariés se retrouvent à nouveau sur le carreau », prévient Brigitte Gabriel. D'ici là, la CGT Massy, entre satisfaction et frustration, savoure la victoire éclair de cette bataille, qui n'a pas vraiment eu lieu.

La CGT Massy emporte une victoire flash

Voir les commentaires

Published by CGT INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS -

Hébergé par Overblog