Voilà maintenant une semaine que les Paradise Papers, série de révélations sur l’évasion fiscale de nombreuses personnalités et entreprises, font la une de la presse internationale. En quelques jours, la reine Élisabeth, le chanteur Bono ou encore Apple ont vu leurs montages financiers mis au jour. Ce qui amène le dessinateur suisse Chappatte à se demander, en un dessin, si finalement le plus simple ne serait pas de payer ses impôts.